dimanche 10 janvier 2021

Poétique de l'indicible

 

L'homme du nihil voit dans l'homicide de soi-même une poétique de l'indicible, comparable selon lui à celle de Catulle. « Comme le poëte romain, écrit-il, l'homicide de soi-même rassemble la violence et la grâce, cultive l'implicite et le détour, et sait user à l'occasion d'une oralité ludique et festive. » — Qui pourrait le nier ?

(Fernand Delaunay, Glomérules)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire